Sélectionner une page

Par définition, le recrutement n’est pas une science exacte. D’ailleurs, est-ce une science ? De ce fait, je me pose la question de savoir s’il est pertinent ou incongrue d’imaginer utiliser des artefacts non conventionnels pour sécuriser les recrutements !

Dans son article* paru dans lefigaro.fr le 9 février 2018, Quentin Perinel évoque le fait que de plus en plus de recruteurs tentent de se rassurer en consultant des voyants ou des médiums. Sans doute vont-ils chercher dans les arts divinatoires les informations qu’ils ne décèlent pas dans le discours des candidats !

Pour s’y intéresser, le préalable est d’y croire ! Si vous ne croyez pas en l’astrologie ou à toute autre approche similaire, inutile de perdre votre temps ! Idem, du côté du candidat ! A quand une loi pour protéger les candidats contre la discrimination divinatoire ?

En revanche, si vous êtes persuadé que cette approche peut vous conforter dans vos recrutements, oubliez que les chances sont faibles et foncez ! Sur un malentendu -, on ne sait jamais ! Et surtout, tenez à jour votre reporting pour contrôler son efficacité.

Et vous, que pensez-vous d’introduire une dose d’astrologie ou de voyance pour vous vous guider dans le choix du meilleur candidat ?

Et maintenant, à vous de réussir vos recrutements !

* http://info.economie.lefigaro.fr/vie-bureau/2018/02/09/09008-20180209ARTFIG00189-recrutement-strategie-l-art-divinatoire-au-service-de-l-entreprise.php?utm_source=AM2&utm_medium=email&utm_campaign=Economie

 

La Chronik de Frédérik

Inscrivez-vous pour la recevoir

You have Successfully Subscribed!