Sélectionner une page

Une équipe qui gagne est celle qui a été bien constituée, aussi bien en tenant compte des compétences, mais surtout de la personnalité et des motivations. Il est plus facile d’optimiser un savoir-faire que le degré d’implication, de curiosité ou de sympathie !

Au-delà de sélectionner les meilleurs, le savoir-faire managérial est primordial. Ce n’est pas parce que j’ai les meilleurs ingrédients que je réaliserais le meilleur plat ! A contrario, comme le dit Prosper Montagné, un des pères de la gastronomie française, « on ne fait du bon, qu’avec du très bon ! ».

Ce syllogisme s’applique aussi en entreprise. Rien ne sert de bien recruter si la pertinence managériale ne suit pas ! Nous l’avons déjà observée dans le football, rappelez-vous de certaines compétitions internationales où l’équipe de France disposait des meilleurs joueurs sur le papier sans rien gagner !

Quels sont les principaux critères pour constituer une grande équipe ?

  • Les compétences et le potentiel

Evidemment qu’il faut que chaque joueur maîtrise son jeu et soit à la hauteur de la compétition. Il faut toujours fixer un niveau minimal de compétences en dessous duquel on ne recrute pas.

  • L’état d’esprit

Même si c’est très subjectif, l’état d’esprit doit correspondre à celui du sélectionneur. En tant que manager, il est indispensable qu’il soit en phase avec ses joueurs.

C’est pourquoi, validez bien que le candidat soit dans l’état d’esprit ambiant de votre équipe. Dans le cas contraire, vous risquez de fragiliser l’ambiance et de pénaliser les résultats.

  • L’envie

Il s’agit de la capacité de faire l’effort au moment opportun. Pour la stimuler, il faut comprendre comment elle fonctionne.

Nous le voyons dans le football, la juxtaposition de talents ne suffit pas à rendre une équipe efficace. C’est la cohésion, l’envie de jouer ensemble et de se « sacrifier » pour ses copains qui est l’alchimie idéale pour sublimer les talents et remporter les matches. Et parfois, voire souvent, un joueur d’un niveau inférieur qu’un autre se révélera plus efficace grâce à son état d’esprit et à son envie de gagner.

C’est pourquoi chers recruteurs, une fois les compétences et les motivations validées, je vous recommande de privilégier comme acte ultime de décision d’embauche votre volonté de voir tous les jours votre prochain collaborateur.

Et c’est le résultat de l’équipe de France durant cette coupe de monde 2018 qui nous confirmera ou pas si Didier Deschamps sait bien recruter et manager !

Et maintenant à Didier Deschamps et à ses joueurs de réussir leur coupe du monde !

La Chronik de Frédérik

Inscrivez-vous pour la recevoir

You have Successfully Subscribed!